De la purge des Archives ottomanes

Câble de l’ambassade des Etats-Unis – 04ISTANBUL1074

“GENOCIDE ARMENIEN “ ET ARCHIVES OTTOMANES
Identifiant : 04ISTANBUL1074
Origine : Consulat d’Istanbul
Création : 12 juillet 2004 09:01:00
Classification : CONFIDENTIEL

Etiquette : PREL PGOV AM TU ISTANBUL C O N F I D E N T I E L SECTION 01 DE 03 ISTANBUL 001074
SIPDIS
E.O. 12958 : DECL : 07/11/2014
TAGS : PREL, PGOV, AM, TU, Istanbul
SUBJECT : ARMENIAN “GENOCIDE“ AND THE OTTOMAN ARCHIVES
Classé confidentiel par : le Consul Général David Arnett pour les raisons 1.5 (b&d)
Ceci est un document conjoint du Consulat Général d’Istanbul/Ambassade d’ANKARA

8c … Selon le professeur Halil Berktay, il y a eu deux initiatives sérieuses tendant à “purger“ les archives de tout document incriminant la question arménienne. La première a eu lieu en 1918, on présume avant l’occupation d’Istanbul par les forces alliées. Berktay avec d’autres relèvent un témoignage devant les Tribunaux Militaires Turcs, indiquant que des documents importants ont été “volés“ des archives. Selon Berktay, une seconde purge a eu lieu en marge de l’initiative d’ouvrir les archives d’Ozal, par un groupe de diplomates et de généraux à la retraite menés par l’ex ambassadeur Muharrem Nuri Birgi (note : Nuri était précédemment ambassadeur à Londres et à l’Otan et secrétaire général du ministère des affaires étrangères). Berktay soutien qu’au temps où il passait les archives au peigne fin, Nuri Birgi rencontrait régulièrement un ami commun et à un moment, en référence aux Arméniens, il confessa tristement que “Nous les avons réellement massacrés“. Tony Greenwood, Directeur de l’Institut Américain de Recherche en Turquie, a dit à des responsables politiques, en aparté, que lorsqu’il travaillait aux archives à la même époque, il était bien connu qu’un groupe d’officiers à la retraite avaient un accès privilégié et ont passé plusieurs mois à étudier les documents archivés. Un autre chercheur turc qui avait travaillé sur la question arménienne soutient que les travaux en cours pour répertorier les documents servent en réalité à purger les archives.
Pour en savoir plus :

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=73018

Ce contenu a été publié dans BIENVENUE, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.