Naissance de notre logo.
Pierre Rio Ces   quelques   mots   et   ce   dessin   ont   jailli   de   l'émotion   vécue   en   écoutant   des arméniens   parler   de   leur   souffrance   du   déni   turc,   de   leurs   morts   dont   ils   ne peuvent   faire   pleinement   le   deuil   tant   que   le   malheur   qu'ils   ont   subi   ne   sera pas   reconnu   par   ceux      qui   l'ont   provoqué,   et   de   l'émotion   de   Mr   Roger   Hekinian parlant   du   drapeau   Arménien   dont   les   couleurs   racontent   le   sang   rouge   des victimes   répandu   sur   les   blés   dorés   d'Arménie   sous   le   ciel   bleu.   Pendant   le retour   à   la   maison,   mon   imagination   tournait   en   moi-même   et   à   la   maison   j'ai pris   un   papier,   un   crayon,   une   gomme,   un   pinceau   et   ma   boîte   de   gouache   et   je me   suis   mis   à   écrire   et   crayonner   ce   qui   montait   en   moi.   L'Ararat,   symbole   de l'Arménie   a   le   côté   ouvert   par   un   coup   de   lance,   comme   fut   ouvert   le   côté   du Christ   sur   la   Croix,   et   du   coeur   ouvert   de   l'Ararat   coule   le   sang   des   martyrs arméniens   sur   les   blés.   Comme   cet   événement   vécu   dans   la   journée   était   lié   à l'amitié   de   ces   familles   arméno-bretonnes,   l'Ararat   est   devenu   la   base   du dessin   de   l'hermine   qui   orne   le   drapeau   breton,   les   losanges   de   l'hermine stylisée   étant   la   pointe   du   Finistère   et   la   lande   bretonne   en   vert,   le   bleu   est   la continuité   de   la   mer   et   du   ciel.   Le   petit   quatrain   est   né   tout   naturellement,   la blessure du coeur de nos amis n'étant pas refermée.  
L’association des Français d’origine arménienne et de leurs amis dans le grand Ouest de la Bretagne aux pays de Loire
MZA V11.1
©menezarat.fr