Histoire de l’association, écrite par ses membres.       Au printemps 1985 les familles Terzian, Kasparian-Roche, Godjikian-Sauvaget puis les familles Fesdjian-Curmi et Sarian furent à l’initiative du réseau des français d’origine arménienne de l’ouest de la France. Ce fut un travail lent et courageux, qui a nécessité beaucoup de ténacité, sans le support d’une véritable association.          Ce réseau s’est progressivement étoffé et, à compter de 1987, des familles se réunirent à l’occasion du Noël arménien (6 janvier). A partir de 1993, le réseau s’est un peu essoufflé, puis a repris vigueur, à l’initiative de Nicole Kasparian–Roche et Jacqueline Terzian lors d’une réunion le 8 mars 1998 à Noyal sur Vilaine.          La création d’une association « loi 1901 » est évoquée, puis l’idée se précise le 23 mai 1999 lors d’une réunion à Saint Gilles Vieux Marché. Le 31 janvier 2000, A. Sarian déclare l’association qui prend le nom de « Menez Ararat », associant un nom breton (Menez = mont) et le nom de la montagne volcanique symbole de l’Arménie (Ararat).          Les statuts sont publiés au Journal Officiel, sous le n° 0222002927, le 28 février 2000. Les objectifs de l’association sont : se retrouver avec des Français d’origine arménienne et leurs amis ; - défendre les Arméniens pour la reconnaissance du génocide de 1915 ; - approfondir la culture arménienne ; - développer le sentiment de l’identité arménienne chez les enfants et les jeunes français d’origine d’arménienne. Toute personne, d’origine arménienne  ou non, se reconnaissant dans ces objectifs peut adhérer à l’association.          Lors de la réunion du 22 avril 2001 un objectif supplémentaire est ajouté : - s’entraider entre Français d’origine arménienne et leurs amis.          Depuis sa création l’association se réunit deux fois l’an et organise des activités culturelles, des déjeuners, des conférences publiques, des cours de danses folklorique... Les fonds recueillis par divers moyens: repas typiques, tombola … ont été redistribuées à des œuvres opérant en Arménie, et, en général, signataires du « Comité de la Charte ».            L'association publie un bulletin, de périodicité variable, relatant les activités de l'association, récoltant des témoignages, des recettes, de libres opinions, signale les parutions de livres, informe sur l'évolution du processus de reconnaissance du Génocide.        Nous en somme au n° 50. Voici un résumé des activités marquantes de ces 5 dernières années:        2005: le 17 avril, dépôt de gerbe au Monument aux Morts de Quimper, suivi d'une réception en Mairie. Programme musical animé par Alain et Ruth Ehkirch et leurs élèves. Pic nique amical. 14-15 août accueil, à Brest, du Cilicia, bateau arménien, réplique d’un navire marchand du 13ème siècle, qui a repris un périple historique (40 ports, 21 pays, 3 continents). 25 septembre AG à Mur de Bretagne, cours de danse (Kotchari) par Girair Madilian.        2006: AG le 4 juin à Mur de Bretagne, présentation, en avant-première, d'une partie du spectacle destiné à être présenté à l'occasion de l'année de l'Arménie. 21-22 octobre: Weekend festif à Locarn, à l'initiative de Christian Robin, et en collaboration avec la Mairie. Soirée crêpes et musique, le samedi. Le dimanche dépôt de gerbes au Monument aux Morts, repas arménien, spectacle musical (groupe Chinguéné de C. Robin, et R. et A. Ehkirch). Conférences l'une sur « l'alphabet arménien » (V. Bossière), l'autre sur « l'histoire de l'Arménie » (S. Pogossian).       2007: 3 juin: Journée labellisée « Arménie mon Amie » à Bécherel Cité du Livre. Le matin : « Images d'Arménie » par J Hadjian, puis « Une aventure franco-arménienne: réécrire l'histoire de l'Arménie pré-chrétienne pour l'exposition de Nantes 1996 », par J. Santrot. Repas arménien, Conférence de C. Mouradian « Bretagne-Arménie: des liens insoupçonnés ». Concert de musique arménienne au théâtre. Présentation par V. Berbérian de son livre « Le Figuier de mon Père ». Tombola en clôture. 07 octobre AG à Mur de Bretagne, déplacement du siège social de Mur de Bretagne à Nantes.        2008: 26-27 avril weekend sur la côte atlantique à Trézien (organisation Ginny Hékinian et Yan Parmaksizian). Le samedi soirée repas, chants et danses. Le dimanche cérémonie à la mémoire des victimes du Génocide au cours de laquelle les participants vont jeter des roses à la mer à la mémoire des victimes arméniennes le plus souvent restées sans sépultures, et des marins péris en mer. AG le 19 octobre à Rennes, pic nique amical.       2009: Participation, à Plérin, à la présentation du film « Nous avons bu la même eau » en présence de S. Avédikian, grâce aux contacts de M. et L. Sarian. Participation, sous forme d'un stand (vente de livres et produits d'artisanat au profit de Chène), avec affiches, au Festival des Arts à Gahard (5, 6 et 7 juin), chants par Nicole Kasparian-Roche. Participation au Festival de Cinéma de Douarnenez (22-29 août), vente de livres et foulards aux couleurs arméniennes. Week-end (AG) à Erquy les 17/18 octobre. Conférence de S. Deschamps, archéologue, exposant les résultats de ses recherches menées à Benyamin et Erebouni en Arménie. Nous avons bénéficié des derniers développements de ses recherches.       2010: Présence à l'inauguration (25 janvier-12 février 2010)de l’exposition photographique de la mission franco-arménienne. Les 24,25 Avril à Beuzec cap Sizun, inauguration à l’espace de la paix, d’une plaque commémorative du génocide des Arméniens et de tous les génocides.  Octobre, A G , modification des statuts. Publication ci-contre.          2011: De retour à Beuzec-cap -sizun: commémoration du 24/04 face à la plaque commémorative, dépots des gerbes, en présence des personalités locales et des adhérents de Menez Ararat.
L’association des Français d’origine arménienne et de leurs amis dans le grand Ouest de la Bretagne aux pays de Loire
MZA V11.1
©menezarat.fr